SeaBird pour rejoindre les fonds marins : Automobile, aéronautique ou encore biens de consommation…tout sur le design industriel

SeaBird pour rejoindre les fonds marins

Le 05/01/2012 | Innovation Nautisme Non classé |

Vous rêvez d’acquérir un sous-marin ? Aquaventure se propose de vous satisfaire. L’entreprise lance en effet un sous-marin surnommé SeaBird, capable d’atteindre une profondeur de 45 mètres et une vitesse de 40 km/h.

L’engin est relié à un bateau par un câble long de 122 mètres et se conduit comme un jet. Il est proposé à compter de ce début d’année avec deux types de contrôle, soit un joystick soit un volant à trois axes. Ce biplace fonctionne à l’électrique, avec des batteries de 24 volts, échangeables facilement.

Quelques images pour découvrir cet engin, qui est tout de même commercialisé à 195 000 dollars l’unité.

nov 28

Le Barracuda 9 de Bénéteau présent à Nautic 2011

Non classé |

A l’occasion du prochain salon Nautic 2011, qui se tient à Paris du 3 au 11 décembre prochain, le groupe Bénéteau doit présenter son nouveau concept de bateau de pêche, le Barracuda 9.

Adapté à la petite croisière, le bateau destiné à la pêche en mer a profité des améliorations apportées par le groupe français notamment dans le domaine sonore ou des vibrations. Il peut atteindre des pointes comprises entre 30 et 45 nœuds.

Outre ses performances, Bénéteau a choisi de proposer un bateau confortable, avec des banquettes, des tables dépliables ou encore de grands pare-brises, laissant une vision panoramique aux passagers.

Quel meilleur moyen que de découvrir ce bateau à travers quelques images :
Image de prévisualisation YouTube



nov 09

Sol Shelter : s’asseoir en rechargeant ses batteries

Innovation Technologies inédites |

Voilà un banc utile ! Le fondateur de Sage in Design, David Lasher, a placé des capteurs solaires sur le haut du Sol Shelter. L’objectif ? Permettre aux utilisateurs de brancher leur iPod ou iPhone en attendant leur bus !

Le banc a été conçu en aluminium recyclé et devrait posséder dans sa version la plus avancée d’un siège chauffant à 24°C lorsque la température sera inférieure à 3,33°C.

 



oct 13

Jonathan Ive, le monsieur design d’Apple

Innovation |

Il n’a que 44 ans mais a déjà à son palmarès de nombreux prix honorant son talent de designer ou en tout cas d’imagination. Designer de l’année par le London Design Museum en 2003, récompensé par la Royal Society of Arts ou encore reconnu, lui et son équipe, comme l’un des meilleurs du monde en 1996. La liste est longue.

Lui, c’est Jonathan Ive. C’est en partie grâce à lui que Steve Jobs a pu réaliser tous ses projets fous qui ont fait le succès d’Apple. Alors que sort le 14 octobre une nouvelle version de l’iPhone 4, le 4S, revenons en quelques mots et images sur les concepts et innovations imaginés par ce designer.

Depuis 1992 et son arrivée chez Apple, le designer a été à l’origine de la conception de l’iMac Original, qui s’est vendu à plus de deux millions d’unités dès la première année de commercialisation en 1998. Un premier pas vers la transformation dans la conception des objets électroniques et une rupture totale avec l’univers des PC. Il y ajoute des couleurs, des formes nouvelles et de la luminosité.


L’année suivante il imagine l’iBook et le PowerMac G4. Sans oublier l’iSub. Le designer s’attache à appliqué toujours le même raisonnement dans la production de ses produits.

En 2001, il dévoile le PowerBook G4 Titanium, le plus léger ordinateur portable 17 pouces . En 2004, il se diversifie et délaisse temporairement les ordinateurs et s’occupe de nos musiques. Il propose l’iPod mini multicolores.

 

Mais c’est cette même année que sort aussi l’ultra mince iMac G5.

Autant de succès qui lui ont permis d’être nommé vice-président du design chez Apple l’année suivante, date de lancement aussi du Mac Mini.

Puis c’est l’aventure iPhone et la révolution Apple qui débarque entre toutes les mains. En 2007, il décroche le prix national de design dans la catégorie conception de produit pour cet appareil, puis en 2008 le prix réalisation personnelle MDA pour le même téléphone.

Qu’en sera-t-il de la nouvelle version iPhone 4S ?



oct 05

La production d’électricité par le farniente

Innovation Technologies inédites |

Arrivé à la huitième place du concours Greed Gadgets en 2009, la chaise « Rocking Chair : Move Your Energy » conçue par Petr Novak est beaucoup plus qu’un simple fauteuil à bascule.

Lire la suite



oct 05

Autolab devient ProtoLab

Non classé |

Autolab change de nom et regarde vers de nouveaux horizons ! Notre blog devient donc Protolab et traitera toujours du design automobile, mais plus largement de design industriel. Un sujet vaste pour lequel vous êtes invités à faire part de vos envies, critiques ou commentaires !

guidospoortal - Flickr - C.C



sep 20

A l’occasion du salon de Francfort, Jaguar sort le grand jeu

Non classé |

Nom de code : C -X16
Constructeur : Jaguar
Concepteur : une équipe menée par le designer automobile britannique Ian Callum, précurseur des voitures de sport chez Jaguar. Il est connu pour avoir réalisé le design de l’Aston Martin DB7 et des jaguar XJ, XF et XK. Avant d’arriver chez le constructeur britannique en 1999, il a fait ses armes chez l'américain Ford durant 12 ans.
Modèle : encore un petit concept-car, destiné à devenir le nouveau petit coupé du groupe. Peu de changements pour le véhicule lancé en production à compter de 2012
Equipements : moteur bloc V6 de 3 litres turbo compressé + boîte automatique ZF à 8 rapports. De quoi atteindre le passage de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes et une vitesse de pointe de 300 km/h.
Présence aussi d’un moteur électrique qui peut-être utilisé pour économiser le carburant. Batterie de 1,6 kWh monté à l’intérieur de la boîte de vitesse
Signes particuliers : selon les experts présents sur le salon, elle possède trois particularités : la ligne d’embouti des ailes avant, les épaulements arrière et la ligne de toit étirée.
Objectifs du constructeur : trouver une légitimité sur le marché de la voiture de sport, largement porté actuellement par la forte demande des marchés émergents. Rajeunir sa clientèle

Le tout en images :



sep 02

Iguana 29, le yacht amphibie attendu à Cannes

Innovation Nautisme |

Après plusieurs semaines d'absence, Autolab & Cie est de retour. Pour cette nouvelle année, nous allons nous intéresser non plus uniquement à l'automobile sous toutes ses formes, mais aussi aux autres modes de transport. Et pour commencer…..aux yachts ! Bonne lecture !

A l’occasion du festival de la plaisance qui ouvre ses portes à Cannes à partir du 6 septembre, plus de 500 yachts, tout aussi classes les uns que les autres, seront présentés. Autolab & Cie a décidé de mettre en lumière un projet débuté il y a trois ans : l’Iguana 29.

C’est l’œuvre d’Iguana Yachts, entreprise fondée par Antoine Brugidou. Le yacht amphibie tout juste sorti de chantier peut atteindre des performances de vitesse de 35 nœuds environ en mer et de 8 km/h sur terre. Son architecte a joué sur les flancs du bateau pour améliorer le passage de la vague. Tanguy le Bihan a par exemple installé des chenilles tout terrain escamotables.

Reste que son prix est aussi impressionnant que ses capacités nautiques. Le groupe le cède à environ 220 000 euros TTC. En cause ? Ses prestations de luxe comme un plancher en teck ou un escalier d’accès par l’arrière à terre et en mer. Grâce à ses dimensions (8,6 mètres de long sur 2,5 mètres de large) il est capable d’accueillir 10 passagers.

Retrouvez la vidéo du fondateur de l'entreprise. Il revient sur les difficultés de construction de ce yacht :

Image de prévisualisation YouTube

 



mai 31

L’Aqua Volkswagen, grand prix du design en Chine et en vidéo sur Autolab

Innovation Technologies inédites |

Mélange entre un aéroglisseur et une voiture, l’Aqua Volskwagen est le fruit de l’imagination du chinois Zhang Yuhan, designer de 21 ans diplômé de l’université Xihua.

L’engin qui peut accueillir deux personnes semble être un concept léger mais résistant. Il est équipé de deux moteurs, l’un étant alimenté par une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène pour gonfler la jupe autour du véhicule et permettre de faire flotter l’engin sur l’eau. Des ventilateurs sont aussi installés à l’arrière de la voiture et sont alimentés par des moteurs électriques qui gèrent le contrôle directionnel du véhicule.

Son projet vient de décrocher le prix du design en Chine.

Image de prévisualisation YouTube


mai 05

Phoenix, le premier véhicule biodégradable

Innovation |

Kenneth Cobonpue et Albrecht Birkner ont décidé de se lancer dans une drôle d’aventure. Celle du véhicule écologique. Rien de surprenant à cela me direz vous. Pour autant, ils ont poussé le concept beaucoup plus loin que d’autres designers industriels, en fabriquant leur véhicule Phoenix avec des produits entièrement naturels. Ainsi, la voiture biplace possède un châssis en aluminium et en rotin ainsi qu’une carrosserie en bambou.

Il n’a fallu que dix jours aux deux designers pour concevoir le véhicule, qui utilise aussi des fibres d’acier et de carbone. Ne cherchez pas le moteur sur ce véhicule, il n’y en a pas. Mais ses concepteurs y réfléchissent. Même eux sont conscients qu’un tel engin ne risque pas de rouler avant plusieurs années. Il ne passerait pas les tests de sécurité requis notamment.

Mais Cobonpue estime qu’il pourrait inspirer certains constructeurs, notamment dans la fabrication des carrosseries. Et Renault, Audi ou encore Citroën ont fait connaître leur intérêt lors de leur présentation du concept-car lors de la semaine du design de Milan en 2011.